Témoignages Réforme des retraites : de plus en plus de Français se tournent vers les plans d'épargne retraite

Selon un rapport du Cercle de l'Epargne publié en juin 2022, 52% des Français se tournent vers l'épargne pour leur retraite. Le chiffre monte même à 60% chez les 25-34 ans. La réforme à venir pousse certains à anticiper encore davantage. Cela se ressent parmi les professionnels du secteur financier.
Article rédigé par
Morgane Heuclin-Reffait - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Plus de six millions de Français possédaient un plan d'épargne retraite en 2022. Photo d'illustration. (JEAN-FRANCOIS FREY / MAXPPP)

"Vous nous aviez posé des questions par rapport au plan d'épargne retraite..." Chez ce gestionnaire de patrimoine, le plan d'épargne retraite (PER) séduit de plus en plus de Français. "On a eu une augmentation de quasiment 80% entre décembre et janvier du nombre de demandes sur notre site internet pour avoir des informations sur l'ouverture d'un plan épargne retraite, constate le conseiller Alexandre Hottiaux. Je pense que, au vu des tensions sociales qu'il y a actuellement par rapport à cette réforme, il y aura une continuité sur cette augmentation du nombre de demandes dans les prochains mois."

Un attrait notamment parmi les plus jeunes comme Meggie. Au bout du fil, cette cliente a ouvert son PER il y a déjà un an. "Aujourd'hui, j'ai 30 ans et je n'aurais sûrement pas la retraite, raconte Meggie. Je pense à ça aujourd'hui aussi pour épargner, faire des économies sur les impôts et également pour plus tard pour avoir une retraite plus tôt."

La pierre reste une valeur sûre

Le plan épargne retraite est moins sécurisé pour les jeunes, mais reste intéressant en termes de fiscalité pour les plus aisés. Plus de six millions de Français en possédaient en 2022. Mais pour Valérie, les placements bancaires ne suffisent plus. À 53 ans, après dix ans à jongler entre chômage et CDD, elle cherche à investir dans l'immobilier. "C'est un peu la seule idée que j'ai, parce que clairement, la réforme des retraites va aggraver la situation de pas mal de gens, avance Valérie. Moi, je partais déjà de bien plus bas."

"J'ai commencé à envisager l'investissement immobilier parce que les livrets c'est bien joli, mais les intérêts, même à 5% voire 6%, ça ne suffira jamais, ça restera toujours ridicule."

Valérie, 53 ans

à franceinfo

La pierre reste la valeur sûre, confirme Alain Tordjman, économiste à la Banque populaire Caisse d'épargne (BPCE), mais cela évolue : "La résidence principale reste la priorité. On observe quand même une diffusion de la détention d'épargne retraite individuelle davantage auprès des catégories moyennes en matière de revenus." Fin 2022, selon une enquête de la BPCE, épargner en vue de la retraite étaient jugés prioritaires par sept Français sur dix. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme des retraites 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.