Cet article date de plus de dix ans.

Nouveau coup de déprime sur le marché de l'automobile

Après une légère hausse en octobre (+2,8%), les immatriculations de voitures neuves enregistrent un net recul en novembre : -7,6%. Chez les constructeurs français, seul Dacia tire son épingle du jeu en s'offrant, une fois de plus, une très forte progression de ses ventes de voitures low-cost.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Dans le détail, PSA Peugeot Citroöen chute de 15,4% : -23,4% pour Peugeot, alors que Citroën, avec la multiplication et le succès de ses nouveaux modèles, limite la casse à -4,9%.
Renault recule de 7,2%. Dans le groupe au losange, la marque historique est en baisse de 13,8% tandis que le low-cost Dacia se taille la part du lion avec, une nouvelle fois, une forte progression de ses ventes : +26,9%. L'allié japonais de Renault, Nissan, progresse de 12,2%.

Depuis le début de l'année, le marché français cumule une baisse de 0,3%. Et le Comité des constructeurs table sur une baisse cumulée de 3 à 5% sur l'année 2011, dans un contexte marqué par la disparition de la prime à la casse : en toute logique, "la diminution concerne surtout les petites voitures", relève François Roudier, porte-parole du CCFA.

La Clio, best-seller de l'année

Les plus fortes progressions de novembre sont allemandes : Skoda (+31,7%) et Audi (+16,8%), deux marques du groupe Volkswagen. Le Coréen Kia (groupe Hyundai) voit ses ventes progresser de 14,1%. Sur un moindre volume de ventes, Lancia (groupe Fiat, +74,6%) et Lexus (groupe Toyota, +111%) signent un très bon mois de novembre.

Au classement des ventes en France depuis le début de l'année, la Clio reste le best-seller et Renault place trois autres voitures dans le Top 10 (Mégane, Twingo et le Dacia Duster). Le groupe PSA Peugeot Citroën en place cinq (207, C3, C4, 308 et 3008), et la seule voiture étrangère de ce Top 10 est la Polo de Volkswagen.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.