Rupert Murdoch veut acheter Time Warner, qui refuse

Le magnat des médias convoite le groupe américain, auquel il a fait, sans succès, "une offre ferme".

Rupert Murdoch, le 24 mai 2011 à Paris.
Rupert Murdoch, le 24 mai 2011 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Rupert Murdoch veut acheter Time Warner. La société audiovisuelle du magnat australien, 21st Century Fox, a confirmé mercredi 16 juillet avoir fait, sans succès, une offre ferme de fusion au groupe américain. Outre leurs nombreuses chaînes (HBO, CNN, TBS ou encore TNT chez Time Warner, les bouquets Fox et Sky côté Murdoch), les deux groupes ont chacun leurs studios de cinéma (Warner Bros et 20th Century Fox).

Une source proche du dossier évoque une valorisation d'environ 80 milliards de dollars au moment où l'offre a été faite, et indique que Rupert Murdoch est "déterminé" à conclure l'opération. "Le conseil d'administration de Time Warner a refusé notre proposition", précise le groupe du magnat dans un bref communiqué.

Un mastodonte difficile à diriger

Pour le groupe Time Warner, "l'exécution de notre plan stratégique créera beaucoup plus de valeur (...) et sera supérieure à toute proposition que 21st Century Fox est en mesure de faire". Il évoque aussi "des risques considérables sur les plans stratégique, opérationnel et du côté des régulateurs", et met en doute "la capacité de 21st Century Fox à diriger et gérer une entité de la taille et de l'échelle" du nouvel ensemble.

Time Warne et 21st Century Fox affichent un chiffre d'affaires cumulé de 57,5 milliards de dollars, selon leurs derniers comptes annuels publiés, et environ 150 milliards de dollars de valorisation boursière à eux deux.