Cet article date de plus de douze ans.

Les jeunes de plus en plus accros à la TNT

Les 15-24 ans désertent les chaînes historiques, du câble et du satellite, au profit des diffuseurs de la TNT
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
France 4, TMC, W9, NRJ12, Virgin 17... attirent de plus en plus les 15-24 ans (© France)
Les 15-24 ans désertent les chaînes historiques, du câble et du satellite, au profit des diffuseurs de la TNTLes 15-24 ans désertent les chaînes historiques, du câble et du satellite, au profit des diffuseurs de la TNT

Grand vainqueur en terme de consommation télévisée: la télévision numérique terrestre, seul secteur à enregistrer une hausse de 5% entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2009 selon une étude de NPA Conseil.

Les chaînes "historiques" TF1, M6, France 2... subissent en revanche une "baisse de leur consommation légère mais régulière".

Elles restent cependant encore loin devant en audience. Quant aux chaînes du câble et du satellite et "après avoir longtemps résisté", elles voient également leur consommation baisser sur cette tranche d'âge.

De fin 2007 à fin 2008, la durée d'écoute moyenne des 15-24 ans est passée de 13 à 18 minutes par jour sur l'ensemble de la TNT alors que sur les chaînes historiques, elle est passée de 87 à 75 minutes.

Les créneaux et programmes phares


C'est en matinée que les jeunes regardent "massivement" la TNT et en particulier, les clips. Le premier semestre 2009 a aussi vu l'apparition sur la TNT d'une nouvelle tranche horaire forte auprès de ce public, appelée "le post-school" (l'après école) rendue "attractive par une programmation adaptée aux jeunes: jeux, séries pour adolescents (Dawson's, NewportBeach...)".

Côté contenu, sur l'ensemble des chaînes, les divertissements type "One man show" séduisent fortement mais les jeunes apprécient aussi la "télévision souvenir" faite de compilations d'archives comme "Les enfants de la télé" ainsi que les anciens formats de jeux relookés, comme "Le juste prix" ou "La roue de la fortune".

Succès non démenti, la téléréalité toujours très attractive.

A l'inverse, la fiction française intéresse peu les jeunes - sauf les comédies - de même que les émissions de variétés, en dehors de celles explicitement destinées aux jeunes comme les NRJ Music Awards.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.