Le dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix

Il faisait partie des noms les plus cités. Liu Xiaobo, ce dissident chinois condamné à 11 ans de prison pour être à l'origine de la "Charte 08", une texte qui appelle à la démocratie en Chine, succède donc à Barack Obama dans la liste, prestigieuse, des prix Nobel de la paix. Une nomination en dépit des fortes réticences des autorités chinoises, qui depuis des mois pèsent de tout leur poids pour empêcher que le comité Nobel ne distingue cette figure de l'opposition au régime.

(Radio France © France Info)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une nomination de Liu Xiaobo pourrait nuire aux relations entre la Chine et la Norvège. C’était l’avertissement lancé depuis plusieurs mois déjà par Pékin, mettant en garde le comité Nobel contre un geste jugé "inamical".

Ancienne figure de proue du mouvement démocratique de la place Tiananmen en 1989 - un engagement qui lui avait déjà valu un an et demi de prison et trois années dans un camp de "rééducation par le travail" - cet ancien professeur de littérature purge depuis le mois de décembre une peine de 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat". Le régime de Pékin lui reproche notamment d'avoir été l'un des 300 signataires de la "Charte 08", un manifeste publié par des intellectuels et des militants chinois réclamant la liberté d'expression et des élections pluralistes.

Choisi parmi les 237 candidats en lice cette année - un record - Liu Xiaobo succède donc à Barack Obama sur la liste des prix Nobel de la paix. A 54 ans, il entre dans l'histoire en devenant le premier opposant chinois à obtenir la prestigieuse récompense.

RÉACTIONS

  • Liu Xia "Je suis tellement ravie, je suis tellement ravie. Je veux remercier tout le monde pour le soutien à Liu Xiaobo. Je veux remercier le Comité Nobel, Vaclav Havel, le dalaï lama et tous ceux qui l'ont soutenu Liu Xiaobo", déclare l’épouse de Liu Xiaobo

  • Jens Stoltenberg "Je tiens à féliciter Liu Xiaobo qui a remporté le prix Nobel de la paix pour son engagement en faveur de la démocratie et des droits de l'Homme", a déclaré le Premier ministre norvégien dans un communiqué

  • Lech Walesa "Je suis très satisfait de la décision du comité Nobel. Je la considère comme un défi lancé à la Chine et au monde entier", a déclaré le chef historique du syndicat Solidarité et ancien président polonais

  • Bernard Kouchner "La France, comme l'Union européenne, a exprimé sa préoccupation dès son arrestation, et appelé à sa libération à plusieurs reprises", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères dans un communiqué à propos de Liu Xiaobo qui purge une peine de 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat"

  • Pékin : L'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo "est totalement contraire aux principes" de cette récompense et va nuire
    aux relations entre la Chine et la Norvège, a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères

    Cécile Mimaut, avec agences