Cet article date de plus de six ans.

États-Unis : des figurines de la série Breaking Bad irritent des parents

Une mère de famille américaine a lancé une pétition en ligne contre la commercialisation par les magasins Toys "R" Us de figurines de la série Breaking Bad, considérées comme inadaptées aux enfants. Il faut dire que les deux héros sont des fabricants de méthamphétamines qui n'hésitent pas à supprimer tous ceux qui se mettent en travers leur chemin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Walter White est le héros maléfique de la série Breaking Bad © Capture d'écran/toysrus.com)

Walter White est un professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Sa vie bascule quand il découvre qu'il souffre d'un cancer. Effrayé à l'idée d'abandonner sa femme et ses deux enfants, il fait un choix draconien, afin de leur léguer assez d'argent : se lancer dans la fabrication de méthaphétamines. Au point de devenir "Heisenberg", le roi des "cuistots", dont la drogue est vendue au prix fort. Lui et son acolyte Jesse Pinkman repoussent pendant les cinq saisons de la série Breaking Bad les limites de la morale. Ce sont ces deux personnages qui suscitent aujourd'hui la colère de certains parents outre-Atlantique.

En effet, dans le cadre d'un partenariat avec la chaîne de télévision AMC, la chaîne de magasins de jouets Toys "R" Us a décidé de vendre des figurines à leur effigie. On retrouve Walter White un pistolet à la main, un plateau de cristaux bleus de méthamphétamine à disposition, et Jesse Pinkman vêtu de la combinaison jaune qu'il utilise pour "cuisiner" dans leur atelier clandestin. Il n'en fallait pas beaucoup plus pour faire de la page Facebook de la firme la cible d'attaques de centaines d'internautes, reprochant à Toys "R" Us de véhiculer de mauvaises valeurs aux enfants.

Des figurines, pas pour les enfants

Une mère de famille, Susan Myers, a décidé de franchir un pas de plus. Consternée et très remontée, elle a décidé de lancer une pétition en ligne, signée à ce jour par près de 2.000 internautes. Elle réclame le retrait pur et simple des figurines des rayons et du catalogue de Toys "R" Us, et elle s'explique : "le contenu violent [de la série] et son apologie du trafic de drogue rendent cette collection inadaptée à la vente aux côtés des poupées Barbie et des personnages de Disney ". Son initiative a été reprise dans plusieurs médias américains depuis quelques jours.

Dans un communiqué très bref, Toys "R" Us réfute toute polémique, en expliquant que les figurines ne sont pas destinées aux enfants, mais aux personnes de "plus de 15 ans".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.