Cet article date de plus d'onze ans.

Ce concours a récompensé des étudiants français pour leurs traductions innovantes de cinq anglicismes courant du net

Lancé sur internet mi-janvier, le concours Francomot organisé par le secrétariat d'Etat à la Francophonie proposait aux étudiants de trouver des équivalents pour "buzz", "chat", "tuning", "newsletter" et "talk".Le buzz devient donc "ramdam" et le chat "éblabla"! Vive la France!
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Christophe Rufin, académicien depuis 2008. (AFP Seyllou)

Lancé sur internet mi-janvier, le concours Francomot organisé par le secrétariat d'Etat à la Francophonie proposait aux étudiants de trouver des équivalents pour "buzz", "chat", "tuning", "newsletter" et "talk".

Le buzz devient donc "ramdam" et le chat "éblabla"! Vive la France!

Pour "tuning", l'art de personnaliser sa voiture, le jury a retenu "bolidage", inventé par un étudiant en journalisme de Lyon, Charles Fontaine. La Commission de terminologie placée auprès du premier ministre) le traduit par "personnalisation".

Pour "chat", le jury a retenu deux mots ex aequo, "éblabla" et la "tchatche" proposés par Bilal Benrhayem, étudiant de Master en Management à Sup de Co Bordeaux et Léopold Stéfanini de Sciences Po Bordeaux. La Commission le traduit par "dialogue".

Le "buzz" a déchaîné l'imagination des candidats (actuphène, cancan, écho, échoweb, barouf, foin, ibang ou réseaunance...) mais c'est "ramdam", issu de l'arabe ramadân et choisi par Elodie Dufour-Merle de l'université d'Aix-Marseille, qui a été retenu. La Commission propose "bourdonnement" (la traduction de l'anglais, ndlr).

Pour "newsletter", le jury a retenu "infolettre", inventé par Abdrahamane Coulibaly de l'université de Cergy. La Commission traduit par "lettre d'information".

Quant à "talk", le jury a choisi sobrement "débat" proposé par Mickael Jaffré, élève aux Arts et métiers de Paris, face à de plus débridés "parlage, parlotte, discut', échapar, débadidé, débatel ou débafusion". La Commission traduit par "émission-débat".

Les lauréats ont gagné un stage de dix jours dans un centre culturel français à l'étranger. Le jury, présidé par Jean-Christophe Rufin, de l'Académie française, était composé d'une dizaine de personnalités, dont MC Solaar et Sapho.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.