Cet article date de plus de huit ans.

Le chômage en légère baisse en novembre : -0,4%

Fin novembre 2015, il y avait 3.574.800 demandeurs d'emploi sans aucune activité. Un chiffre en baisse de 0,4% après une hausse de 1,2% en octobre. Un léger mieux qui profite surtout aux jeunes. "La politique en faveur de l’emploi des jeunes prouve son efficacité", a réagi Myriam El Khomri, la ministre du Travail.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en légère baisse © maxPPP)

Au mois de novembre, 15.000 personnes ont quitté la catégorie A des listes de Pôle emploi, la catégorie de référence qui regroupe les chômeurs sans activité. Une petite amélioration sur le front de l'emploi qui bénéficie surtout aux jeunes avec une baisse de 1,1% pour les moins de 25 ans (-4,5% sur un an) et de 0,5% pour les 25-49 ans (+2,1% sur un an). Pas de bonnes nouvelles pour les plus de 50 ans avec une hausse de 0,2% (+8,4% sur un an).

 

Mais si la catégorie A affiche un petit mieux, les catégories B et C qui recensent les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite dans le mois sont toujours orientées à la hausse avec respectivement +0,9% et + 1,4%. En additionnant les catégories A, B et C, on n'arrive à un total de 5.442.500 demandeurs d'emplois, un chiffre en augmentation de 0,1% sur un mois, de 5,1% sur un an.

 "La politique en faveur de l’emploi des jeunes prouve son efficacité" (ministre du Travail)

 "Au-delà des variations mensuelles, la tendance se confirme : le nombre de demandeurs d’emploi se stabilise sur les trois derniers mois (+0,1 % entre fin août et fin novembre)", a réagi Myriam El Khomri, la ministre du Travail. " De même, les déclarations d’embauche progressent, en phase avec la reprise de notre économie qui se confirme en dépit de l’impact sur l’activité des attentats du 13 novembre". Toujours selon la ministre, "la tendance favorable est encore plus affirmée pour les jeunes", ce qui "prouve l'efficacité" de la politique en faveur de l’emploi des jeunes.

"Nous sommes dans une phase de stabilisation du chômage" assure Myriam El Khomri
"On est très très loin des engagements de François Hollande sur l'inversion réelle de la courbe du chômage" déclare le sénateur Les Républicains Roger Karoutchi
  (Le chômage en novembre © IDE)

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.