Cet article date de plus d'onze ans.

La société de parcs de loisirs Euro Disney a creusé sa perte sur l'exercice 2008/09 (clos fin septembre)

Le chiffre d'affaires a reculé de 7% à 1,23 milliard d'euros, selon un communiqué du groupe, gestionnaire du parc de loisirs Disneyland Paris.Cet exercice "a été marqué par l'environnement économique le plus difficile de notre histoire", fait valoir le président d'Euro Disney, Philippe Gas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le parc de loisirs Eurodisney (F3)
Le chiffre d'affaires a reculé de 7% à 1,23 milliard d'euros, selon un communiqué du groupe, gestionnaire du parc de loisirs Disneyland Paris.

Cet exercice "a été marqué par l'environnement économique le plus difficile de notre histoire", fait valoir le président d'Euro Disney, Philippe Gas.La crise a conduit à une diminution du nombre de touristes venus d'Espagne et de Grande-Bretagne, qui a été compensée "significativement" par une hausse de fréquentation des Français et des Belges. En revanche, "cette évolution a occasionné une baisse de la dépense par visiteur et du taux d'occupation des hôtels et par conséquent, de notre chiffre d'affaires", explique M. Gas.

Les parcs d'attractions, grâce à de nouvelles offres promotionnelles, ont tout de même connu une fréquentation record de 15,4 millions de visiteurs (après 15,3 millions un an auparavant), tandis que le taux d'occupation des hôtels s'inscrit en recul, à 87%.

Le patron d'Euro Disney table en revanche sur une saison de Noël "à peu près stable par rapport à l'an dernier qui était une bonne année". "Notre objectif, c'est de remonter notre chiffre d'affaires en 2010" grâce à des offres attractives, a-t-il poursuivi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.