Paradis fiscaux : la France ajoute Anguilla, îles Vierges, Bahamas et Seychelles à sa liste noire

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a fait cette annonce dimanche 1er décembre.

L\'île d\'Anguilla fait partie des nouveaux pays ajoutés sur la liste noire des paradis fiscaux de la France.
L'île d'Anguilla fait partie des nouveaux pays ajoutés sur la liste noire des paradis fiscaux de la France. (CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP)

La liste s'allonge. La France a décidé d'ajouter Anguilla, les îles Vierges, les Bahamas et les Seychelles sur sa liste noire des paradis fiscaux, a annoncé Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, dimanche 1er décembre. Une annonce faite à la veille d'un rapport sur la lutte contre la fraude fiscale.

"Avant le rapport de la Cour des comptes sur la fraude fiscale, je vous annonce que nous allons inscrire sur la liste noire des paradis fiscaux quatre nouveaux pays : Anguilla, les îles Vierges, les Bahamas et les Seychelles, qui ne sont pas assez coopératifs en matière de transparence financière", a expliqué Gérald Darmanin dans une interview au Journal du dimanche.

Selon lui, "la liste de la France sera donc plus dure que celle de l'Union européenne". Sept pays figuraient jusqu'ici sur la liste française : Brunei, Nauru, Niue, le Panama, les îles Marshall, le Guatemala et le Botswana. L'Europe, pour sa part, inclut dans sa liste noire les Samoa américaines, les Fidji, Guam, Oman, le Samoa, Trinité-et-Tobago, les Îles Vierges américaines et le Vanuatu.