DIRECT. "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on n'en veut pas" : les retraités manifestent dans toute la France contre la hausse de la CSG

En déplaçant 20 milliards d'euros de cotisations salariales vers la CSG, caractérisée par des taux faibles mais une assiette large, le gouvernement souhaite redonner du pouvoir d'achat aux actifs.

Des retraités manifestent au Mans (Sarthe), le 28 septembre 2017.
Des retraités manifestent au Mans (Sarthe), le 28 septembre 2017. (FRANCOIS NAVARRO / CITIZENSIDE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les aînés battent le pavé. Jeudi 28 septembre, les retraités manifestent dans toute la France à l'appel de neuf organisations syndicales et associations contre la hausse de la CSG. A Paris, les manifestants ont défilé de l'Opéra Garnier en direction de la rue de Miromesnil. Ils étaient 10 000 selon les organisateurs. "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on n'en veut pas de cette société là", ont scandé ces retraités. Des banderoles portaient les mentions de "voleurs" ou "CSG, retraite, Macron = racket". "Retraités maltraités", pouvait-on lire aussi sur des pancartes.

L'exécutif a promis d'augmenter de 1,7 point le taux normal de la CSG (Contribution sociale généralisée), utilisée pour financer la protection sociale (Sécurité sociale, prestations familiales). Cette augmentation devrait rapporter un peu plus de 20 milliards d'euros aux finances publiques. L'objectif est de compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du secteur privé, qui représentent 3,15% du salaire (2,40% pour l'assurance-chômage, 0,75% pour l'assurance-maladie).

Dans les grandes villes. Hormis Paris, les cortèges les plus importants ont réuni environ 2 000 personnes à Bordeaux, 850 à Toulouse et 700 à Brest, selon la police, ou encore 1 000 à Rouen, cette fois selon les organisateurs. Ils étaient également quelques centaines à Rennes (250), Reims (300), Strasbourg (300) et Besançon (400 à 700 personnes selon les sources).

60% des retraités concernés. Huit millions de personnes, soit près de 60% des retraités, seront touchés en 2018 par l'augmentation de 1,7 point (+26%) du taux normal de la CSG, appliqué à partir de 14 375 euros de revenus annuels pour les célibataires et de 22 051 euros annuels pour les couples. Les 40% restant, exonérés de CSG ou soumis à la CSG à taux réduit (3,8%), ne seront pas concernés. La mesure va ainsi toucher les personnes qui bénéficient d'une pension supérieure à 1 200 euros par mois, soit environ huit millions de personnes sur les quelque 14 millions de retraités français.

Les Républicains et le PS montent au créneau . La droite dénonce un "matraquage fiscal". Une partie du PS estime aussi que cette réforme "va frapper les retraités très durement".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RETRAITE

18h50 : Selon les organisateurs de la manifestation, 10 000 retraités ont défilé cet après-midi à Paris. Un journaliste du Figaro présent pour couvrir le cortège évoquait de son côté "quelques milliers" de participants.

18h49 : Quels sont les chiffres ?

18h46 : Voici des images de la manifestation des retraités, qui défilaient cet après-midi à Paris pour protester contre la hausse de la CSG qui s'appliquera en 2018.



(REUTERS / AFP / FRANCEINFO)

16h00 : "On marche vraiment sur la tête. (...) C'est inacceptable dans une société qui se respecte qu'on ne prenne pas en compte ces personnes qui ont donné leur vie au travail et qui ont fait la France d'aujourd'hui, qu'on les méprise, qu'on les traite d'égoïstes."

16h04 : "Nous ne sommes ni des nantis, ni des égoïstes, nous partageons avec nos familles, nos parents qui se trouvent dans des conditions très difficiles ou en maison de retraite. Il faut que nous les aidions aussi car, parfois, fois ils n'ont pas des retraites confortables."

16h03 : La présidente de la section de Colombes de la fédération Ensemble et Solidaires-Union nationale des retraités et des personnes âgées critique, sur franceinfo, la haute de la CSG. "Nous taxer de cette façon, c'est vraiment vouloir nous rayer de la carte de la société française", affirme Nelly Di Giovanni.

15h39 : Retour aux abords de l'Opéra Garnier, à Paris, où le cortège de retraités manifestant contre la hausse de la CSG a démarré.

15h08 : Les retraités manifestent dans plusieurs ville de France pour protester contre la hausse de la CSG. A Paris, le cortège s'apprête à partir de la place située devant l'opéra Garnier.

15h08 : Quels articles vous intéressent le plus aujourd'hui ?

"Il ne me reste pas grand-chose pour vivre." Quatre retraitées racontent leurs fins de mois difficiles à Benoît Zagdoun. C'est à lire ici.

• Madrid traque (en vain) les urnes qui doivent servir au référendum d'indépendance de la Catalogne. Robin Prudent s'est rendu sur place.

• Un couple de Français a été inculpé à Londres pour le meurtre de leur jeune fille au pair. Nous faisons le point sur ce que l'on sait de cette affaire.

11h34 : Bonjour @mamita. Rassurez-vous : ne sont concernés que les retraités qui touchent 14 375 euros annuels, soit plus de 1 200 euros par mois. Pour plus de détails, je vous invite à lire cet article.

11h32 : j'ai en tout et pour tout 750 euros par mois pour vivre. j'ai moi aussi assez travailler pour vivre decemment!!!

11h01 : Madame Jeune retraité,vous pensez que l'on doit faire un effort , vous êtes vraiment déconnectée de la réalité : qui croyez vous qui compense le manque à gagner de la réduction des APL (1 fille en fac et une qui va avoir son premier bébé ) qui aide financièrement 476 euros inscription fac +sécu et tout au long de l'année vos salaires vous font perdre la réalité.

11h01 : Les retraités n'ont pas attendu les conseils des membres du gouvernement pour aider financièrement leurs enfants et petits-enfants

11h01 : Les retraités concernés ne considèrent pas que l'augmentation de la CSG soit « un petit effort » ! C'est un gros effort ! Et nous baisserons d'autant notre consommation ! Et ce sera dommage pour l'économie !

11h13 : Dans les commentaires, vous réagissez aux propos tenus par la députée Barbara Pompili au sujet de la hausse de la CSG. Ce matin sur France 2, elle a demandé un "petit effort" aux retraités pour aider les jeunes.

10h21 : Bonjour @anonyme, vous avez tout à fait raison. Je vous conseille de lire cet article, publié pendant la campagne pour les élections législatives. Nous répondions justement à quelques questions sur la CSG.

10h20 : Vous parlez beaucoup de la hausse de la csg (les autres medias aussi, et c'est bien legitime)... pourtant, personne ne publie un article en expliquant simplement (c'est pas forcement facile, je le reconnais) ce qu'est la csg, comment elle se calcule, pourquoi une partie deductible ou non... mais pas grand monde ne comprend cet impot.

10h14 : Une partie des retraités ont prévu d'exprimer leur colère cet après-midi dans toute la France, pour protester contre la hausse de la CSG. Invitée sur France 2, Barbara Pompili demande "un petit effort" aux retraités qui peuvent se le permettre au nom de la solidarité avec les jeunes.

(FRANCE 2)

10h15 : Neuf associations et syndicats ont appelé les retraités à manifester, aujourd'hui à Paris et dans toute la France. Ils se mobilisent contre la hausse de la CSG (qui touchera tous ceux dont la pension est supérieure à 1 200 euros par mois). Quatre retraitées ont confié à franceinfo leurs difficultés quotidiennes dans cet article.