Paris : les loyers des HLM explosent pour les locataires les plus riches

À Paris, les locataires de HLM les plus aisés verront désormais leur loyer augmenter.

FRANCE 2

À 77 ans, Denise Taieb est locataire d'un appartement de 70 m2 à Paris. Jusqu'à maintenant, elle payait un loyer de 730 € par mois, deux fois moins cher que le prix actuel du marché. La raison : elle a emménagé dans les lieux il y a quarante-cinq ans et louait à un bailleur privé. En 2012, la mairie a racheté l'immeuble pour en faire une HLM (habitation à loyer modéré). Denise Taieb va devoir payer un loyer de solidarité supplémentaire de 889,79 € par mois.

La mairie défend ces locataires

À Paris, 1 500 personnes jugées trop riches sont dans le même cas, car leurs ressources excédent de 20% des plafonds pour obtenir un logement HLM. La mairie de Paris soutient les locataires concernés. "Il faut permettre à ceux qui sont rentrés avant que leur immeuble devienne social de garder leur ancien bail (...) cela permettra de conserver une certaine mixité sociale dans chacun de nos quartiers", estime Jérôme Coumet, maire du 13e arrondissement. La mairie craint de faire fuir les classes moyennes qui peinent à se loger dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Logements sociaux dans le XIII de Paris, le 2 mai 2018.
Logements sociaux dans le XIII de Paris, le 2 mai 2018. (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)