Immobilier : des propriétaires proposent des loyers abusifs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Face à la difficulté de se loger dans les grandes villes, certaines municipalités ont décidé d’encadrer les loyers, alors que des propriétaires abuseraient. -
Immobilier : des propriétaires proposent des loyers abusifs Face à la difficulté de se loger dans les grandes villes, certaines municipalités ont décidé d’encadrer les loyers, alors que des propriétaires abuseraient. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Damoy, G.De Florival, M.Bouvier, J.Cholin, A.Sylvain, P.Lagaune, C.De La Guérivière, D.Fossard, L.Le Moigne, J.Pelletier, J.Pires
France Télévisions
France 2
Face à la difficulté de se loger dans les grandes villes, certaines municipalités ont décidé d’encadrer les loyers, alors que des propriétaires abuseraient.

Pour un studio parisien de 15 m², le loyer est de 1 200 euros par mois. Les prix sont trop élevés pour la ville. Selon une étude, 31 % des annonces sont illégales, les bailleurs ne respectent pas l’encadrement des loyers. Aymerick en a été victime l’an dernier. "J’avais une surface de 17 m², et je payais 820 euros de loyer, ce qui est quand même énorme", précise-t-il. Il a contacté la mairie de Paris pour pouvoir se faire rembourser le trop-plein. 

Des sites professionnels en cause

Selon l’étude de CLCV, l’origine de ces abus sont des sites professionnels comme sur une plateforme qui propose à la location un studio dans le XVe arrondissement de Paris avec un loyer à plus de 1 000 euros. Trois plateformes sont pointées du doigt. Selon l’association qui publie les chiffres, les dérives s’expliquent par la crise immobilière. "Ils vont essayer de mettre dans l’annonce un complément de loyer", explique David Rodrigues, juriste. 

Parmi nos sources

enquête de CLCV, Consommation, Logement, Cadre de Vie, Association nationale de défense des consommateurs et usagers

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.