Cet article date de plus d'un an.

Grève contre la réforme des retraites : des pénuries de kérosène redoutées dans les aéroports

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Grève contre la réforme des retraites : des pénuries de kérosène redoutées dans les aéroports
Grève contre la réforme des retraites : des pénuries de kérosène redoutées dans les aéroports Grève contre la réforme des retraites : des pénuries de kérosène redoutées dans les aéroports (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
La mobilisation reste très forte dans le secteur de l’énergie, jeudi 23 mars. Quatre raffineries sont toujours bloquées et près de 15% des stations-service souffrent d’une pénurie de carburant. Les aéroports commencent aussi à manquer de kérosène.

Les avions pourraient-ils rester cloués au sol faute de kérosène ? La principale source d’approvisionnement des aéroports parisiens est la raffinerie TotalÉnergies de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime). Mais elle est actuellement à l’arrêt car une partie de ses salariés est en grève, jeudi 23 mars. Le secrétaire général de la CGT raffinerie l’assure, le kérosène pourrait bientôt manquer. "Il reste peut-être moins de quatre jours de stock aujourd’hui sur Paris", précise-t-il.

S’approvisionner ailleurs

Dans une note destinée aux compagnies aériennes, la direction de l’aviation civile donne une consigne : tous les vols arrivant à Roissy doivent transporter le maximum de carburants chargés. En clair, ils doivent faire le plein ailleurs qu’à Paris. Les vols moyens courriers par exemple profitent de leur rotation pour recharger leur réservoir. Mais selon un expert en aéronautique, il faudrait que le blocage soit européen pour qu’il ait vraiment un impact.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.