Gaz et électricité : l'UFC-Que Choisir veut faire baisser le coût par l'achat de groupe

Afin de réduire les factures d’énergie, l’UFC-Que choisir lance ce mardi une nouvelle campagne d'achats groupés. Il s’agit d’obtenir de meilleurs tarifs pour le gaz, mais aussi pour l’électricité.

(L’UFC-Que choisir relance son action pour le gaz et l'élargit à l’électricité (illustration) © MaxPPP)

L’opération baptisée "Energie moins chère ensemble" est ouverte à tous. Son objectif est de réunir un maximum de d’inscriptions de particuliers sur le site de l'association de consommateurs UFC Que choisir afin de rendre les factures moins douloureuses pour le gaz, mais aussi et c'est nouveau, pour l'électricité. La campagne d'inscriptions est ouverte jusqu’au 21 septembre. 

Dans le sillage de l'union qui fait la force

Forte de son succès pour la première opération "Gaz moins cher ensemble" lancée il y a trois ans, l’UFC-Que choisir a décidé d’élargir ses actions à l’électricité.

Pour le consommateur c’est l’assurance de payer moins cher ses futures factures d’énergie,  l’assurance aussi d’une sécurité juridique puisque le contrat a en été rédigé par des experts de l’association de consommateurs. De leurs côtés, les fournisseurs interpellés par l’association ont jusqu'à fin juin pour faire connaitre leurs meilleurs tarifs pour le gaz et l’électricité. Chacune des offres lauréates sera dévoilée le 22 septembre. 

L’inscription sur le site n’engage à rien et elle est gratuite. À l’automne, lorsque les opérateurs lauréats enverront les offres personnalisées, le consommateur sera à même de ne pas y donner suite.

L'objectif : une baisse d'au moins 10% 

Selon le président de l'UFC-Que Choisir, Alain Bazot, les consommateurs ne "profitent pas du marché international en baisse" . "Le marché international de l'électricité est en train de baisser de manière importante et personne n'en profite. C'est vraiment le moment de faire jouer la concurrence, on sait qu'on peut obtenir des baisses de 10, 12 peut être 14%" , a expliqué le président d'UFC-Que Choisir.

"Il y aura des enchères, un lauréat et une offre personnalisée pour chacun" : Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir
--'--
--'--

L'opération est destinée à dynamiser une concurrence très faible puisque, selon Alain Bazot, "près de 90% des consommateurs sont scotchés au tarif réglementé" , c'est-à-dire abonnés d'EDF, l'opérateur historique.