Cet article date de plus de dix ans.

Nouvel incident sur un Boeing 787 Dreamliner

Un appareil a fait demi-tour jeudi en raison d'une alerte mécanique. Ces avions avaient été cloués au sol après une série d'avaries début 2013. 

Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des Boeing 787 Dreamliner sur le tarmac de l'aéroport Haneda de Tokyo, le 30 avril 2013. (TORU YAMANAKA / AFP)

Nouveau problème sur un Boeing 787 Dreamliner, touché au début de l'année par une série de graves incidents. Un appareil de la compagnie Japan Airlines à destination de Tokyo a dû retourner à Boston, d'où il avait décollé jeudi 18 juillet, après une alerte mécanique concernant une pompe à injection. Le pilote a décidé de faire demi-tour par précaution, a précisé un porte-parole de l'aéroport Logan de Boston.

DLTFTV_MAM_3329860

"L'appareil à destination de Tokyo-Narita a décidé de retourner à Boston en raison d'un message concernant une pompe à carburant du moteur droit", a expliqué plus tard un porte-parole de la compagnie aérienne à Tokyo. "Il n'y avait pas de caractère d'urgence absolue ni de problème de sécurité, mais par mesure de précaution l'avion a fait demi-tour pour un contrôle", a-t-il ajouté. "Cela n'a absolument rien à voir avec les batteries", a-t-il encore indiqué, faisant référence aux avaries qui ont cloué au sol tous les Dreamliner en janvier 2013.

Les incidents se multiplient sur ces appareils depuis qu'ils ont repris du service, fin avril. Vendredi 12 juillet, un Boeing 787 (vide) exploité par Ethiopian Airlines a pris feu à l'aéroport d'Heathrow, en Grande-Bretagne. Après quelque quatre mois d'interruption de vol, les compagnies nippones Japan Airlines et ANA (la plus grosse utilisatrice de 787) ont connu une bonne dizaine d'avaries qui ont parfois contraint à annuler des vols.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.