Cet article date de plus de huit ans.

Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

Le groupe pétrolier s'est d'ores et déjà engagé à verser près de 8 milliards de dollars aux pêcheurs et entreprises de la région sinistrée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une photo de l'incendie qui a détruit la plateforme pétrolière Deep Horizon, le 21 avril 2010, dans le golfe du Mexique. (US COAST GUARD / AFP PHOTO)

A trois jours de l'ouverture de son procès pour le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon en 2010 dans le golfe du Mexique, le géant pétrolier BP est parvenu, vendredi 3 mars, à un accord partiel à l'amiable avec des plaignants. BP indique que l'accord conclu avec des pêcheurs et entreprises de la région sinistrée porte sur 7,8 milliards de dollars.

"L'accord proposé n'inclut pas les plaintes contre BP déposées par le ministère américain de la Justice, ou par d'autres agences fédérales, ou par des Etats ou des collectivités locales", précise la compagnie pétrolière.

L'ouverture du procès à nouveau reportée

Le procès devait s'ouvrir lundi aux Etats-Unis pour déterminer les responsabilités du groupe BP dans la marée noire du golfe du Mexique en 2010, mais avait été ajourné d'une semaine pour donner plus de temps à des pourparlers en vue d'un éventuel accord. L'annonce de cet accord va se traduire par un nouveau report du procès, le juge Carl Barbier ayant décidé d'ajourner le cas sine die pour permettre notamment aux parties de "revoir leurs positions respectives".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.