Énergie : comment expliquer les augmentations successives du prix du gaz ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Énergie : comment expliquer les augmentations successives du prix du gaz ?
France 3
Article rédigé par
C. de la Guérivière, L. Michel - France 3
France Télévisions

La facture s'alourdit encore pour les ménages français, après une hausse de 10% en juillet pour le gaz. Dimanche 1er août, le tarif augmente de 5,3%.

Le gaz devient une énergie de plus en plus couteuse, et la facture des particuliers ne cesse de s'alourdir. Au mois d'août, le tarif du gaz augmente en moyenne de 5,3%, après une hausse de 10% en juillet. Dans le détail, le tarif de la cuisson augmente de 1,6%, celui du chauffage de 5,5%, et l'usage combiné de la cuisson et de l'eau chaude de 3,3%. Cette flambée des prix est provoquée par la reprise économique mondiale, notamment en Asie, où la demande de gaz est devenue très élevée. Les températures anormalement basses de l'hiver dernier sont également en cause : elles ont fait augmenter la consommation de gaz partout en Europe, provoquant ainsi une chute des stocks.

Inquiétudes avant l'hiver

Des hausses à répétition qui inquiètent les consommateurs. "On sait que cet hiver il y aura une hausse de la demande en gaz (...) et on peut malheureusement craindre qu'il y ait une prolongation, voire une accentuation des hausses tarifaires avec des répercussions sur les factures", explique Antoine Autier, spécialiste énergie UFC-Que choisir. Trois millions de Français sont encore abonnés au tarif réglementé du gaz.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.