Cet article date de plus d'un an.

"Pièces à conviction" : enquête au sein des crèches françaises

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Pièces à conviction" : enquête au sein des crèches françaises
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En France, seul un enfant sur huit peut être accueilli dans une crèche. Le magazine "Pièces à conviction" met en lumière une situation préoccupation.

Le magazine "Pièces à conviction" a enquêté sur la petite enfance. Dans un extrait du document, on peut voir des images filmées discrètement par une employée d'une crèche, en banlieue d'une grande métropole. Seulement deux adultes s'occupent d'une vingtaine de bébés. Le jour du tournage, deux employées sur quatre sont absentes. Pourtant la loi est claire : un encadrant ne doit jamais avoir la responsabilité de plus de huit enfants. Il est donc impossible de les surveiller tous.

"On est en sous-effectif"

Deux plus grands enfants réussissent à sortir de la section par une porte laissée ouverte et entrent dans la zone réservée aux bébés. L’une des employées est alors alertée par des pleurs. Un bébé de 5 mois a été sévèrement griffé au visage par un autre enfant. "Il faut être honnête, si ça s'est passé, c'est parce qu'on est en sous-effectif", avoue une employée.


Le document Qui va garder mon enfant ? sera diffusé dans "Pièces à conviction" mercredi 5 février sur France 3 dès 23h10.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Services à la personne et aide à l'enfance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.