Eure : les nymphéas, stars de la maison de Monet à Giverny

À Giverny (Eure), la maison de Claude Monet attire chaque année plus de 500 000 visiteurs. Les nymphéas, présents dans les bassins, ont souvent inspiré le maître de l'impressionnisme. 

France 2

C'est une palette de couleurs à ciel ouvert. Le jardin de Claude Monet à Giverny (Eure), un régal pour les yeux. L'étang de nymphéas demeure le plus prisé des touristes. En ce début du mois de septembre, ce sont elles les stars du jardin. "On n’a jamais vu autant de nénuphars sur le site", assure un habitué des lieux. Après avoir créé ce bassin artificiel, Claude Monet y a rapidement introduit des nénuphars pour créer toute une mise en scène. Le maître de l'impressionnisme aimait les peindre depuis le bord de l'étang, mais aussi sur une barque spécialement aménagée. 

Un entretien quotidien

Les nymphéas se laissent observer principalement en juillet et en août. Mais encore à la rentrée, elles savent séduire les visiteurs. "On en prend soin, on les protège de certains rongeurs. Il faut aussi tailler le feuillage parce que certaines variétés sont plus vigoureuses que d'autres", explique Rémi Lecoutre, chef jardinier adjoint du site. Les nymphéas resteront en fleur jusqu'à la fin septembre, voire la fin octobre, d'après les jardiniers. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Giverny
Giverny (France 2)