Emploi : les salariés pas tous égaux face à la semaine de quatre jours

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Emploi : les salariés pas tous égaux face à la semaine de quatre jours -
Emploi : les salariés pas tous égaux face à la semaine de quatre jours Emploi : les salariés pas tous égaux face à la semaine de quatre jours - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - J. Cholin, C. Theophilos, J. Martinez
France Télévisions
France 3
Certaines entreprises ont choisi de passer à la semaine de quatre jours, afin d’offrir une meilleure qualité de vie aux salariés. L’organisation du travail varie selon des sociétés.

Amaury de Maintenant, cadre chez Structa, part aux aurores, mais avec le sourire. Comme pour tous les salariés de son entreprise, la semaine de travail s’arrêtera désormais le jeudi soir. "J’ai hâte, le vendredi matin, de pouvoir aller déposer mes enfants à l’école, aller les chercher entre midi et deux, et les rechercher le soir", dit-il. Il encadre la production d’une menuiserie, près de Valence (Drôme). Le marché proposé est simple : un jour de travail en moins, une semaine réduite à 32 heures au lieu de 39 et pour le même salaire, à condition de produire autant qu’avant. 

Plusieurs formules selon les entreprises 

De quoi motiver les salariés, et d’en fidéliser de nouveaux. L’entreprise a imposé une nouvelle organisation du travail, et de nouvelles habitudes : des plages de travail réglées à la minute, des pauses chronométrées ou encore des réunions limitées. Une administration en Picardie a également tenté l’expérience. Ici, pas de réduction du temps de travail : les journées durent 9 heures, sans compter la pause déjeuner. Sur 200 salariés éligibles, seuls trois ont opté pour la semaine de quatre jours condensée.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.