Emploi : les producteurs de moutarde manquent de main-d’œuvre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Emploi : les producteurs de moutarde manquent de main-d’œuvre -
Emploi : les producteurs de moutarde manquent de main-d’œuvre Emploi : les producteurs de moutarde manquent de main-d’œuvre - (France 2)
Article rédigé par France 2 - K.Toufik, B.Laigle, Ph.Goldmann, France 3 Bourgogne
France Télévisions
France 2
En France, après avoir manqué de graines de moutarde en raison de la sécheresse, les salariés manquent aujourd’hui à l'appel. Les producteurs cherchent en urgence de la main-d'œuvre, comme dans la région de Dijon (Côte-d'Or).

Sa disparition des rayons l’avait fait monter au nez de nombreux Français, mais ça y est, la moutarde est enfin de retour, pour le plus grand bonheur des clients. Après une pénurie de plusieurs mois, principalement à cause de la sécheresse au Canada, les graines de moutarde sont à nouveau disponibles dans les usines de transformation. Mais à présent, le problème est le manque de main-d’œuvre. Dans une entreprise de 160 salariés, Reine de Dijon, 15 postes sont vacants.

Du délai dans les livraisons malgré un carnet de commandes plein

Faute de personnel, les délais de livraison sont plus longs, alors que la demande est croissante. “On est actuellement autour de huit à dix semaines de délai de livraison sur une nouvelle commande, ça veut dire qu’on a un carnet de commandes bien rempli”, explique Luc Vandermaesen, directeur général de Reine de Dijon. Travail en horaires décalés, environnement bruyant, le métier attire peu. Pour séduire, les recruteurs d’une autre entreprise proposent aux candidats de passer une journée dans l’usine. Un processus de recrutement novateur qui a su convaincre certains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.