Ascoval : Xavier Bertrand demande à l'État de jouer le jeu

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, est l'invité du 19/20 de France 3 pour parler de la reprise de l'aciérie Ascoval, dans le Nord.

France 3

La reprise de l'aciérie d'Ascoval dans le Nord est en train de tourner au fiasco. La justice vient d'accorder un dernier sursis de quinze jours pour trouver un repreneur. Peut-on encore sauver Ascoval ? Pour Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, la réponse est oui si Vallourec et l'État jouent le jeu. "L'État, par la voix de la banque publique d'investissement, a dit niet au projet de reprise", affirme Xavier Bertrand avant d'ajouter que le gouvernement "a passé son temps à essayer de discréditer le projet de reprise."

"Garder de l'industrie en France"

Selon Xavier Bertrand, l'État joue un double jeu. "Ce qu'on demande à Vallourec aujourd'hui, ce n'est pas de faire un cadeau, c'est de continuer à acheter l'acier qui sort de cette usine pendant dix-huit mois". Une promesse faite selon l'élu, mais qui ne semble pas être respectée par l'État, actionnaire à hauteur de 17% de Vallourec. "Les discours, on s'en moque, la question c'est les actes", tonnent Xavier Bertrand avant de conclure qu'il faut un coup de main, "par pour faire l'aumône, tout simplement pour garder de l'industrie en France."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, le 2 février 2018, à Paris.
Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, le 2 février 2018, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)