Cet article date de plus d'un an.

Retraites : tous les retraités ne bénéficieront pas de la revalorisation de leur pension

Publié Mis à jour
Retraites : tous les retraités ne bénéficieront pas de la revalorisation de leur pension
Retraites : tous les retraités ne bénéficieront pas de la revalorisation de leur pension Retraites : tous les retraités ne bénéficieront pas de la revalorisation de leur pension
Article rédigé par France 2 - G.de Florival, J.Poissonnier, L.Vogel, S.Giaume, J.Boulesteix, J.Blondel, J.Pirès
France Télévisions
France 2
La hausse de la pension minimum pour une carrière complète devrait passer de 980 à 1200 euros. Cela concernait tous les retraités, mais il est possible que ce ne soit plus le cas.

Selon un dernier arbitrage, les retraités actuels n’auraient pas le droit à la pension minimum revalorisée. Après une carrière complète dans le bâtiment, Daniel Soudais perçoit une pension de 988 euros chaque mois. "C’est un peu juste avec les frais courants et les factures, étant donné que maintenant avec l’inflation, tout le monde court un peu après son argent", dit-il. Pourtant, il ne bénéficierait pas d’une augmentation de sa retraite ce qu’il ne comprend pas.

Une fausse annonce

La revalorisation pour tous les retraités était une promesse du candidat Macron. Neuf mois plus tard, le ministre en charge de la réforme tient un autre discours. Il affirme que seuls les futurs retraités sont concernés. Aujourd’hui, la pension minimum s’élève à 75 % du SMIC. Le gouvernement veut porter cela à 85 %, soit environ 1200 euros par mois. La mesure coûterait autour de deux milliards d’euros. "Dès le départ, c’était une fausse annonce (...) le gouvernement cherche avant tout à faire des économies", dénonce Catherine Perret, secrétaire général de la CGT chargée des retraites. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.