Italie : l'âge de départ à la retraite abaissé de 67 à 62 ans

L'Italie a adopté le retour du départ à la retraite à 62 ans au lieu de 67 à partir du mois d'avril.

France 3

Danilo Faccenna, 62 ans, pourra-t-il partir à la retraite de manière anticipée ? Il travaille dans une société privée de téléphonie. Jusqu'alors en Italie, la grande majorité des salariés devait cotiser jusqu'à 67 ans. Mais la loi vient de changer. La nouvelle règle, c'est celle du quota 100. En clair, on additionne l'âge et les années d'ancienneté professionnelle, et si le total dépasse 100, la retraite est accessible, l'âge minimal requis étant de 62 ans.

Le financement inquiète

Cette mesure est une promesse majeure du Mouvement 5 étoiles et de son chef Luigi Di Maio. Objectif : baisser l'âge moyen de la retraite et laisser ainsi plus de place aux jeunes dans les entreprises. En un mois, 43 000 personnes ont déjà déposé un dossier, des hommes à 80% avec une surreprésentation des fonctionnaires. La mesure fait débat chez les Italiens, car le problème est celui des finances de l'État, déjà endetté à 130% de son PIB alors que la mesure va coûter sept milliards d'euros par an. Danilo Faccenna ne va partir à la retraite, car il va gagner davantage en continuant à travailler. La mesure est expérimentée trois ans, le temps pour le gouvernement d'en mesurer les effets sur le marché du travail et sur les finances publiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Près de 900 000 retraités veufs ont vu leurs impôts locaux augmenter en 2015.
Près de 900 000 retraités veufs ont vu leurs impôts locaux augmenter en 2015. (ALBANE NOOR / BSIP / AFP)