Pêche : le secteur mise sur l’alternance pour attirer les jeunes

Publié Mis à jour
Pêche : le secteur mise sur l’alternance pour attirer les jeunes
FRANCE 3
Article rédigé par
S. Labrousse, B. Le Vaillant, F. Le Blanc - France 3
France Télévisions

Alors que la filière fait face à une crise des vocations, la pêche mise sur l’alternance pour préparer l’avenir. Rencontre avec un jeune qui a opté pour ce cursus de formation. 

Développer l'apprentissage reste un objectif pour le gouvernement. Cela a été confirmé lundi 26 septembre lors de la présentation du budget. Trois milliards et demi d'euros ont été alloués pour l'aide à l'embauche d'alternants. Cela pourrait bien aider le monde de la pêche, qui a du mal à attirer les jeunes. 

Apprendre le métier de pêcheur à bord d'un bateau

Pierre Frelaut, 24 ans, prépare un certificat matelot pont, le premier diplôme pour pratiquer sur un bateau de pêche professionnel. Il a choisi de le préparer en alternance grâce à un contrat de professionnalisation. Pendant sept mois et demi, il apprend le métier à bord d’un bateau, en alternance avec les cours. Cette formation en terre et sur mer lui permettra d’être rapidement opérationnel. Selon l’association Cap Avenir 22-35, 96% des personnes accompagnées ont trouvé du travail immédiatement. C’est le cas de Guénaël Pendic, 35 ans, matelot depuis quatre ans après une carrière dans la carrosserie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.