"Ce qui me plaît, c'est d'aider" : des jeunes Nordistes collectent des fournitures scolaires pour les familles en difficulté

Cinq enfants du Nord ont créé l'association "Feutres et compagnie" pour leurs camarades dans le besoin. À quelques jours de la rentrée, des dons affluent de la France entière. 

Victor et quatre copines ont créée l\'association Feutres et compagnie
Victor et quatre copines ont créée l'association Feutres et compagnie (Marie-Jeanne Delepaul / RADIO FRANCE)

La maison de Victor, à Ronchin, près de Lille, c'est le temple des fournitures scolaires. À dix ans à peine, le petit Nordiste a la main sur le coeur, comme le raconte France Bleu Nord. Il a créé une association il y a un an, Feutres et compagnie, pour aider les familles en difficulté en collectant des fournitures scolaires avec quatre filles de son âge. 

"Il y a des feutres, des rapporteurs, des stylos, des dictionnaires et ainsi de suite", énumère le petit garçon. Dans le salon, les cartons s'entassent, dans l'abri de jardin, les armoires sont pleines à craquer.

Une idée pour aider les copains en difficultés

En CE2, il remarque que plusieurs de ses camarades ont des trousses un peu vides. "Certains élèves demandaient si on pouvait leur prêter des affaires. Alors j'en demandais d'autres à ma mère pour leur prêter. Et puis on a eu l'idée de créer un groupe pour aider plus de gens", raconte Victor. 

Dans l'aventure, il y a cinq enfants : Victor, mais aussi Emma, Samantha, Pauline et Lilya, qui explique qu'avec sa maman, elle apporte souvent des fournitures, "six cartons pour la maison de Victor. Ce qui me plaît c'est d'aider.".

Je pense aux enfants qui n'en ont pasLilyaà franceinfo

Depuis un an, le club des cinq a collecté 1 300 kilos de fournitures. Elles sont distribuées aux enfants du coin, à Ronchin et Maubeuge par exemple, mais la distribution ne s'arrête pas là puisque des colis ont été envoyés aux quatre coins du monde. "Au début on en a donné à Saint-Martin, se souvient Victor. Puis au 4L Trophy pour le Maroc, puis la Tunisie et l'Europe de l'Est."

Des dons venus de toute la France

Pour Saint-Martin par exemple, en septembre dernier, après l'ouragan Irma, Victor et ses copines ont envoyé 600 kilos de fournitures scolaires, deux palettes entières, grâce au soutien de l'Armée de terre et de Chronopost. Sa maman, Stéphanie, ne s'attendait pas à un tel succès. "Il y a des gens qui partout en France ont envoyé des fournitures, de Bretagne, de Normandie, de Toulouse, de Savoie. Il y a même une dame qui nous a envoyé des trousses qu'elle avait cousues elle-même. On ne pensait pas avoir une maison et un garage remplis de fournitures. Mais on est contents, c'est la preuve que ça sert." 

Pour répondre à cette attente, à la rentrée, l'association Feutres et compagnie va lancer une cagnotte participative sur Internet. Les enfants espèrent collecter 3 000 euros.