Cet article date de plus d'un an.

Démarchage téléphonique : bientôt la fin des abus ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
A compter du 1er mars, les démarcheurs téléphoniques seront confrontés à de nouvelles contraintes.
Démarchage téléphonique : bientôt la fin des abus ? A compter du 1er mars, les démarcheurs téléphoniques seront confrontés à de nouvelles contraintes. (France 2)
Article rédigé par France 2 - F.Vallet, B.Gouronnec, L.Hauville
France Télévisions
France 2
Les particuliers vont pouvoir souffler. La loi va contraindre bien plus les démarcheurs téléphoniques à partir du 1er mars. Explications.

Des appels répétés avec au bout du fil des commerciaux plus ou moins honnêtes. De nombreux usagers n’en peuvent plus. "On m’a appelé vers 23 heures, minuit, […] alors que je leur ai dit que je n’étais pas du tout intéressée donc moi je trouve que c’est beaucoup trop et que c’est limite du harcèlement", dénonce une jeune femme. Depuis le 1er janvier, les démarcheurs n’ont plus le droit d’appeler avec des numéros commençant par 06 ou 07.  

Des horaires à respecter 

Par ailleurs, la loi obligera à partir du 1er mars les démarcheurs à des horaires stricts. Ils peuvent contacter les particuliers de 10 à 13 heures et de 14 à 20 heures. Par ailleurs, il est strictement interdit de passer de coup de fil commercial les week-ends et jours fériés. Si un particulier indique qu’il n’est pas intéressé, l’opérateur doit attendre 602 jours avant de pouvoir recommencer, et pas plus de quatre fois par mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.