Consommation : des citoyens créent une maison solidaire

Des habitants du Loiret ont monté un collectif pour développer une maison de transition. C'est pratique et très convivial.

France 3

Dans une petite ville du Loiret, c'est une association qui fédère près de 800 personnes. Autour d'un lieu pour s'entraider, travailler ou faire ses achats, ils ont monté la maison de la transition. Dans un atelier, un seul mot d'ordre : rien ne se jette, tout se répare. À l'arrière du bâtiment, des retraités réparent un vélo retrouvé dans la Loire et ramené par un adhérent. Tout est gratuit à une condition : il doit participer à la réparation.

Une multitude de services

Certains vélos sont revendus au bénéfice de l'association. Les appareils électroménagers peuvent être réparés sur place. Pour réduire les déplacements, la maison possède aussi un espace de travail. Une salle tout équipé pour à peine 50 euros par mois. "On peut venir ici quand on est à son compte pour ne pas être tout seul et profiter du bureau. On peut venir faire du télétravail", précise Juliette Ligault, salariée. Des ateliers de formation sont aussi proposés aux adhérents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants du Loiret ont monté un collectif pour développer une maison de transition. C\'est pratique et très convivial.
Des habitants du Loiret ont monté un collectif pour développer une maison de transition. C'est pratique et très convivial. (France 3)