Val-d'Oise : les commerces de proximité disparaissent

La fermeture des petits commerces ne se dément pas. De lourdes menaces pèsent sur une boutique du Val-d'Oise, qui faisait partie du paysage depuis quarante ans.

FRANCE 3

Cette quincaillerie de Sarcelles, dans le Val-d'Oise, est un peu la caverne d'Ali Baba. Clés, ampoules, pulvérisateurs pour punaises... Sur les étagères une multitude d'objets et de produits uniques. "Ce sont des produits spécifiques qui ne sont pas distribués en grande surface. Beaucoup de produits que je prépare moi-même", explique Claude Cohen, propriétaire de la quincaillerie. Sa boutique est une véritable institution, "un point de rencontre", selon un de ses clients. On vient de toute l’Île-de-France pour dénicher la perle rare.

"Ce n'est plus rentable"

"On est vraiment dans un magasin de proximité où l'on trouve tout", commente un habitué. Des années de labeur pour faire fonctionner son petit commerce. Depuis un changement de propriétaire en 2014, son loyer et ses charges ont augmenté, mais pas ses tarifs. "Là je peux dire que ce n'est plus rentable et je suis obligé de fermer", déplore Claude Cohen. Du côté de la mairie de Sarcelles, on essaye de trouver une solution, comme de nouveaux locaux à proximité de son ancien commerce. Claude Cohen garde encore espoir de ne pas mettre la clé sous la porte.

Le JT
Les autres sujets du JT
La fermeture des petits commerces ne se dément pas. De lourdes menaces pèsent sur une boutique du Val-d\'Oise, qui faisait partie du paysage depuis quarante ans.
La fermeture des petits commerces ne se dément pas. De lourdes menaces pèsent sur une boutique du Val-d'Oise, qui faisait partie du paysage depuis quarante ans. (FRANCE 3)