Quand les agences immobilières remplacent les bureaux de poste

À Saint-Léger en Savoie, une agence immobilière prend le relais de la poste. Aujourd’hui en France, la moitié des agences sont sous-traitées à des petits commerces ou à des mairies.

France 2

Derrière les annonces d'appartements à vendre est installé un guichet pour le courrier. Depuis quelques jours au cœur du village de Saint-Léger en Savoie, l'agence immobilière fait aussi office de bureaux de poste. Dans cette commune de 1300 habitants qui reçoivent jusqu'à 20 000 personnes pendant la saison de ski, le bureau de poste historique n'était plus rentable. Recommandés, colis, et achats de timbres, dans l'agence immobilière qui l'a remplacé, presque les mêmes services sont proposés.

"Pour ce que moi j'ai à faire, c'est suffisant, mais pour les personnes qui ont des choses bancaires à faire, ça sera peut-être un peu plus juste", confie une habitante.

Des avantages partagés

L’avantage pour les usagers est les horaires d'ouvertures plus larges notamment le soir. Pour l'agence immobilière, le bénéfice principal reste de se faire connaitre et pourquoi pas attirer de nouveaux clients."C'est d'abord les timbres et ensuite, si les gens veulent des conseils on les aiguille", explique Carine Detang, une employée. L’agence reçoit 500 euros par mois pour assurer ce service. En milieu rural et même parfois en ville selon la poste la fréquentation des bureaux déclinent d'où le recours le plus en plus à ces relais postaux.

" En 10 ans on a à peu prés 1 million de clients en moins , on essaie de s'adapter à la façon dont les gens vivent, à la façon dont ils consomment la poste", explique Pierre-Nicolas Chabanel, déléguée territoriale du groupe la poste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La façade d\'un bureau de poste à Toulouse (Haute-Garonne), le 4 avril 2019. (illustration)
La façade d'un bureau de poste à Toulouse (Haute-Garonne), le 4 avril 2019. (illustration) (PASCAL PAVANI / AFP)