Cet article date de plus d'un an.

Commerces : les villes moyennes voient leurs centres-villes se vider

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
A Belfort, les habitants s'inquiètent de la fermetures des enseignes comme Camaïeu ou San Marina.
Commerces : les villes moyennes voient leurs centres-villes se vider A Belfort, les habitants s'inquiètent de la fermetures des enseignes comme Camaïeu ou San Marina. (France 3)
Article rédigé par France 3 - H. Capelli, A. Forveille, A Lopez
France Télévisions
France 3
Les magasins d'enseignes comme Camaïeu ou San Marina ont baissé le rideau ces derniers mois. Des fermetures vécues de plein fouet par les villes moyennes, qui voient leurs centres-villes se vider. Illustration à Belfort, dans le Territoire de Belfort.

Fermeture des magasins de Camaïeu et de San Marina, incertitudes sur l'avenir de Pimkie, placement en procédure de sauvegarde des magasins des Galeries Lafayette... À Belfort (Territoire de Belfort), les mauvaises nouvelles s'accumulent ces derniers mois pour les commerces du centre-ville. Une cliente est résignée. Elle ira faire ses achats ailleurs. D'autres habitués peinent encore à croire à la situation actuelle.

"C'est à nous de nous réinventer"

Quel avenir pour les magasins de Belfort ? Pour faire face à l'impact de ces fermetures, l'association des commerçants appelle à se retrousser les manches. "C'est à nous de nous réinventer et puis d'aller chercher les clients où ils sont, et de les séduire", estime Yvan Reboul, président des Vitrines de Belfort. Malgré un contexte défavorable, le centre-ville de Belfort semble résister. 9 % des locaux commerciaux sont aujourd'hui inoccupés, selon Damien Meslot maire (LR) de Belfort. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.