Cet article date de plus de deux ans.

Cannabidiol : le soulagement d’une filière après le feu vert du Conseil d’État pour la vente de CBD

Publié
Cannabidiol : le soulagement d’une filière après le feu vert du Conseil d’État pour la vente de CBD
Cannabidiol : le soulagement d’une filière après le feu vert du Conseil d’État pour la vente de CBD Cannabidiol : le soulagement d’une filière après le feu vert du Conseil d’État pour la vente de CBD (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - P-Y.Salique, M.Martel, C.Vignal, G.Gheorghita, France 3 Régions, P-M.De la Foata
France Télévisions
France 3

Il est de nouveau possible d’acheter la fleur de chanvre contenant du CBD. Le Conseil d’État donne raison à la filière contre le gouvernement. Il estime que ces produits ne répondent pas aux critères des stupéfiants, leur interdiction n’est donc pas justifiée. Cette décision est provisoire et le bras de fer avec le gouvernement continue.

L’interdiction de vente de CBD aura duré trois semaines. Dans la matinée du mardi 25 janvier, les fleurs de chanvre sont à nouveau en rayon dans un magasin situé à Carcassonne dans l’Aude. Dans les 1 800 boutiques de cannabidiol, le CBD, les commerçants respirent. Pour le Conseil d’État, l’interdiction du gouvernement était disproportionnée.

L'amalgame entre drogue et CBD


Dans la matinée, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a accusé le coup. "Je le regrette. De manière générale, toutes les substances qui relèvent du cannabis et de la drogue sont très mauvaises pour la santé", a-t-il déclaré. Pour toute la filière du CBD, le ministre fait volontairement ou non, l'amalgame entre drogue et CBD. Tous les commerçants sont convaincus que les fleurs de chanvre sont un outil de sevrage du cannabis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.