Les Bourses européennes euphoriques après les bons chiffres de l'emploi américain

Les autres places européennes ont aussi fortement rebondi, la hausse la plus importante étant celle de Milan, avec 6,34%.

A Francfort (Allemagne), le DAX a clôturé en hausse de 3,93%, vendredi 3 août 2012.
A Francfort (Allemagne), le DAX a clôturé en hausse de 3,93%, vendredi 3 août 2012. (DANIEL ROLAND / AFP)

MARCHÉS - La Bourse de Paris a terminé la semaine en très forte hausse, vendredi 3 août. Le CAC 40 a gagné 4,38%, porté par les chiffres de l'emploi américain, qui ont dépassé les attentes des investisseurs. Les autres places européennes ont fait de même : Londres a bondi de 2,21%, Francfort de 3,93%, Milan de 6,34% et Madrid de 6%.

A la clôture, l'indice CAC 40 s'est adjugé 141,73 points, sa deuxième plus forte hausse depuis le début de l'année, pour terminer à 3 374,19 points, dans un volume d'échanges de 3,43 milliards d'euros. La séance a commencé à l'équilibre et par la suite la cote s'est progressivement redressée, soutenue par de nouvelles interprétations sur les propos tenus jeudi par le président de la BCE, Mario Draghi.

Les valeurs bancaires ont été les vedettes de la séance, à l'image de BNP Paribas (+8,66% à 32,00 euros), Crédit Agricole (+8,04% à 3,54 euros) et Société Générale (+10,27% à 18,52 euros). L'assureur Axa a affiché une hausse de 5,06% à 10,19 euros, après un début de séance difficile. Aucune valeur du CAC 40 n'a fini dans le rouge.