Cet article date de plus de quatre ans.

Économie : la mobilisation continue pour les chauffeurs d'autocars

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Économie : la mobilisation continue pour les chauffeurs d'autocars
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La mobilisation se poursuit pour les chauffeurs d'autocars. Ce mardi 20 décembre, 300 véhicules ont manifesté à Paris pour protester contre la politique anti-diesel de la mairie et la hausse des tarifs de stationnement.

Ils ont peur d'être bannis de la capitale. Interdits de circuler, car trop polluant. En 2020, la mairie de Paris ne veut plus aucun diesel dans la capitale. Mission impossible pour ce petit patron auvergnat qui vit du tourisme. Des cars comme celui qu'il conduit, il en possède dix. Des diesels dernière génération. Et pourtant, il va devoir les changer d'ici trois ans. "2020 c'est une échéance vraiment très courte", déplore-t-il.

Un stationnement plus cher dès janvier

Les autocars non polluants, au gaz ou électriques, ne sont pas encore fabriqués en série. Abandonner le diesel risque de coûter cher à cet autocariste auvergnat et à son fils qui doit prendre sa relève. "Si on ne fait pas Paris, le chiffre d'affaires va baisser et aujourd'hui, le chiffre d'affaires, en France, c'est dur à faire", explique le jeune homme. Dès janvier, les tarifs de stationnement augmenteront de 60%. De quoi dissuader un peu plus les autocars de venir à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.