Japon : Carlos Ghosn bientôt libre ?

Au Japon, la justice vient de refuser le prolongement de la garde à vue de Carlos Ghosn. Le patron de Nissan-Renault-Mitsubishi pourrait-il sortir de prison dans les prochaines heures ?

FRANCE 2

Jeudi 20 décembre, le parquet de Tokyo (Japon) a décidé de faire appel de la décision du tribunal de ne pas prolonger la garde à vue de l’ex-patron de ­Nissan. "Cette nuit encore, Carlos Ghosn la passera à l'isolement car les procureurs viennent de faire appel du refus du tribunal de prolonger la garde à vue de dix jours. Il est très probable que l'ancien PDG de Renault-Nissan passe son Noël derrière les barreaux", explique la journaliste Justine Jankowski en duplex depuis le Japon dans le 13 Heures de France 2.

Toujours mis en examen pour fraude fiscale

Et la journaliste d'ajouter : "Mais au-delà de sa date de sortie, tout le monde s'interroge sur les raisons de ce refus de prolonger cette garde à vue. Les éléments de preuves ne sont pas assez solides ? Les médias japonais soulignent que cette décision est extrêmement rare. D'habitude, le tribunal choisit toujours de prolonger la garde à vue ne serait-ce que pour continuer à interroger le suspect. Quoi qu'il en soit, Carlos Ghosn reste toujours mis en examen pour fraude fiscale. Une accusation qu'il continue de nier. S'il était libéré dans les jours à venir, ce serait un vrai coup de théâtre."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un programme d\'informations évoquant Carlos Ghosn projeté dans une rue de Tokyo (Japon), le 10 décembre 2018. 
Un programme d'informations évoquant Carlos Ghosn projeté dans une rue de Tokyo (Japon), le 10 décembre 2018.  (MARTIN BUREAU / AFP)