Assurances : les assurés automobiles victimes de résiliations abusives ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Assurances : les assurés automobiles victimes de résiliations abusives ? -
Assurances : les assurés automobiles victimes de résiliations abusives ? Assurances : les assurés automobiles victimes de résiliations abusives ? - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - W. Zbinden, J. Merci, J. Rousseau, M. Le Rue
France Télévisions
France 2
Vous vous croyez peut-être protégé des accidents de la route et de la vie grâce à votre assurance, mais en êtes-vous certain ? Comme un million de Français, vous risquez la résiliation en cas d’un nombre trop élevés de sinistres. Enquête.

Le permis de Jean, conducteur prudent, affiche toujours douze points, ce qui ne lui a pas empêché un enchaînement de plusieurs incidents dont il n’était pas responsable. Il a connu en tout six sinistres en cinq ans. Son assureur a résilié son contrat. En deux mois, Jean doit trouver une nouvelle compagnie. L’une d’elles lui propose un contrat de 71,13 euros par mois, 50% de plus que sa cotisation d’avant.

Des assurés résiliés même si non-responsables

Une journaliste du 20 Heures s’est fait embaucher par une des dix plus grosses compagnies d’assurances. Les dossiers des assurés automobiles sont surlignés, même s’ils ne sont pas responsables de leurs accidents. "Si une personne a trois accidents non-responsables dans l’année, on va se dire que c’est peut-être elle qui ne sait pas conduire (…) Donc tu peux être résilié même si tu n’es pas responsable", explique un formateur. Même politique pour les futurs clients potentiels, qui peuvent se voir refuser un devis. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de Français recevraient un courrier de résiliation de leur assureur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.