Cet article date de plus de neuf ans.

Notre planète a une troisième petite sœur

La Nasa a confirmé lundi soir l'existence d'une nouvelle planète habitable, située hors de notre système solaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un artiste a réalisé une représentation de la planète Kepler 22 découverte le 5 décembre 2011. (NASA / AFP)

Et de trois : la confirmation, lundi 5 décembre, de l'existence d'une nouvelle planète potentiellement habitable, augmente le nombre de planètes semblables à la Terre. Découvertes par la communauté scientifique internationale, elles se trouvent toutes hors de notre système solaire.

Cette confirmation signifie que les astronomes de la Nasa ont vu passer à trois reprises au moins l'exoplanète devant son étoile. Ils ne peuvent cependant pas dire si une certaine forme de vie s'y trouve mais seulement que les conditions sont requises pour qu'elle puisse s'y développer.

Une température agréable

2,4 fois plus massive que la Terre, cette planète se trouve à une distance d'environ 600 années-lumière (1 année-lumière = 9 460 milliards de km) et tourne autour de son étoile en 290 jours. Les scientifiques ne savent cependant pas si elle est constituée de roches, gaz ou liquide. Selon la Nasa, la température près de la surface de l'exoplanète serait de 22 degrés Celsius. Elle a ainsi été baptisée Kepler 22, du nom de la sonde qui l'a découverte.

Cette planète devrait rejoindre prochainement le classement des astronomes de l'université de Porto Rico diffusé lundi sur leur site internet. Il a été établi en fonction de l'habitabilité de chacune de ces 700 exoplanètes découvertes depuis 1995 par différentes équipes d'astronomes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.