Somme : pompiers et facteurs distribuent leurs calendriers

Lorsqu’approche la fin d'année, les pompiers, les éboueurs et les facteurs viennent frapper aux portes pour proposer leurs calendriers.

France 3

À Vignacourt dans la Somme, le facteur est accueilli comme un vieil ami. Chaque année il est attendu de pied ferme, car les habitués veulent tous leur calendrier. Un moyen de donner un petit coup de pouce. Un lien qui tend à disparaître en ville, mais encore très présent en zone rurale. Chez les personnes âgées, la visite du facteur est un moyen de rompre avec la solitude. "Des moments particuliers par rapport à notre tournée de facteur où l'on n'accorde pas forcément trop de temps et cette période des calendriers permet de nouer d'autres liens avec les clients", explique Alexandre Baillet, facteur à Vignacourt.

La solidarité chez les pompiers

En moyenne, Alexandre Baillet reçoit une dizaine d'euros par foyer, des étrennes qui font office de 13e mois. Comme un pourboire, elles sont non imposables. Chez les pompiers le fonctionnement est différent. L'argent récolté va dans une caisse commune, celle de l'Amicale des pompiers du secteur. La recette permettra tout au long de l'année de financer des activités pour subvenir aux besoins des pompiers en difficulté, blessés lors d'interventions ou parfois invalides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Décoration d\'un sapin de Noël par une famille à Sant-André-sur-Orne, le 7 décembre 2003.
Décoration d'un sapin de Noël par une famille à Sant-André-sur-Orne, le 7 décembre 2003. (MYCHELE DANIAU / AFP)