Cadeaux : quand le père Noël se trompe

Au lendemain de Noël, les sites de revente en ligne connaissent une forte augmentation. Tous les cadeaux n’ont pas toujours plu.

FRANCE 2

Bien emballés sous le sapin au matin du 25 décembre, en vente dès le lendemain sur internet. Quand le père Noël fait fausse route, faut-il revendre ses cadeaux ? Une question taboue. Rares sont ceux qui le confessent et pourtant selon un sondage, 48% des Français ont déjà revendu leurs cadeaux ou envisagent de le faire. Pour cet étudiant, ces drôles de séances photos sont même devenues un rituel. Cette année, il se débarrassera sans aucun complexe de ce briquet, de ces verres à pieds et de cette paire de chaussons."J’ai remercié la personne, j’ai dit à la personne que j’en avais déjà et que j’allais les revendre, explique sans complexe Sacha Demayo. Je le dis, je n’ai pas de souci avec ça." 

Moins de culpabilité

Plus aucune culpabilité, un phénomène qui fait les affaires des sites spécialisés. Sur Le Bon Coin, le nombre d’annonces de jouets augmente ainsi de 40% après noël. 700 000 annonces de plus sur ebay, un demi-million sur Priceminister où les DVD et les livres en tête de gondole dans les magasins sont aussi les objets les plus revendus. Des cadeaux reçus en double.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ces cadeaux, au pied du sapin, contiennent-ils un ou des smartphones ?
Ces cadeaux, au pied du sapin, contiennent-ils un ou des smartphones ? (MAXPPP)