Cet article date de plus de huit ans.

Déjà mère de 13 enfants, une Allemande de 65 ans accouche de quadruplés

Annegret Raunigk a procédé à de multiples inséminations artificielles. La dernière a largement dépassé ses espérances : les quatre embryons implantés ont tous survécu.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Annegret Raunigk, enceinte de quadruplés à 65 ans, pose en une du quotidien allemand "Bild", le 12 avril 2015. (BILD)

Elle est devenue mère pour la 17e fois à 65 ans. Une Allemande a donné naissance à des quadruplés dans un hôpital de Berlin (Allemagne), dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 mai, selon la chaîne de télévision RTL (en allemand).

Les bébés prématurés, trois garçons et une fille, sont nés après seulement 26 semaines de grossesse, contre environ 38 habituellement. Ils ont été placés en couveuse mais ont "de bonnes chances de survivre", selon la chaîne allemande, qui a négocié les droits exclusifs avec la mère.

La mère de quadruplés la plus âgée au monde

Enseignante d'anglais et de russe, Annegret Raunigk avait défrayé la chronique au moment où elle avait annoncé sa grossesse. Elle avait notamment fait la une du tabloïd Bild, enceinte. Cette Berlinoise proche de la retraite est désormais la mère de quadruplés la plus âgée au monde.

Déjà mère de treize enfants et grand-mère de sept petits-enfants, Annegret Raunigk a procédé à de multiples inséminations artificielles en Ukraine. La dernière tentative s'est avérée un succès puisque les quatre embryons implantés ont survécu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.