Cet article date de plus de deux ans.

1er-Mai : des villes paralysées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
1er-Mai : des villes paralysées
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La préfecture de police a demandé aux commerçants de fermer leurs boutiques, en marge des manifestations du 1er-Mai. Certains touristes ont été surpris par les dispositifs de sécurité déployés. 

Sur ordre préfectoral, près de 600 commerces parisiens situés sur la route du cortège entre Montparnasse et place d’Italie, ont dû fermer leurs portes. Certains se sont même barricadés, comme à la brasserie La Rotonde, près de Montparnasse, symbole de la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle en 2017.

Touristes et commerçants perturbés

Des touristes pensaient faire de ce mercredi 1er mai une journée de ballades et de visites. "Nous étions en train d'aller à la gare Montparnasse mais je ne sais plus comment y aller", avoue un touriste vietnamien. "On voulait se promener le long de la Seine et aller ensuite sur les Champs-Élysées mais le métro est fermé", ajoute un autre couple de touristes asiatiques. "Il y a des problèmes d'assurance s'il y a des dégradations. Ça ne sert à rien d'ouvrir (...) le quartier est désert", peste la fleuriste Anne Leroy, qui n'a pas pu vendre le traditionnel muguet. Même son de cloche à Bordeaux (Gironde) avec une ville ralentie et un renforcement du périmètre de sécurité autour du centre-ville, freinant le passage des clients pour les rares commerces ouverts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.