Cet article date de plus de trois ans.

L'histoire surprenante de l'abbaye de Fontevraud

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
L'histoire surprenante de l'abbaye de Fontevraud
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'abbaye de Fontevraud, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, a été à la fois la nécropole des Plantagenêt et une prison. Un lieu rempli d'histoire.

L'abbaye royale de Fontevraud a été bâtie aux confins de trois régions, l'Anjou, la Touraine et le Poitou. Son histoire est surprenante : elle fut au Moyen-Âge l'un des plus grands ordres monastiques d'Europe, avant de devenir une prison à la terrible réputation. Au XIIème siècle, l'église abbatiale peut accueillir près de 400 moniales, mais elle devient aussi la nécropole de la dynastie des Plantagenêt, où repose Aliénor d'Aquitaine.

Une prison puis un musée

Après la Révolution française, c'est la fin de l'abbaye, qui devient un centre pénitentiaire et accueille jusqu'à 2500 détenus, logés dans d'immenses dortoirs puis dans des cellules, où les prisonniers dormaient sur une paillasse rudimentaire. En 1963, la prison ferme ses portes et la culture devient la maîtresse des lieux avec des expositions. À Fontevraud, toutes les époques dialoguent, sous le regard des 200 000 visiteurs qui s'y rendent chaque année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.