EN IMAGES. Visitez en avant-première le nouveau zoo de Paris

Six (longues) années après sa fermeture, le parc zoologique de Paris (ex-zoo de Vincennes) réouvre ses portes au public. Visite en avant-première et découverte des nouveaux pensionnaires avant l'ouverture officielle, samedi 12 avril 2014.

1|33
Tout a changé ou presque dans l'ancien zoo de Vincennes, sauf son emblématique totem, le grand rocher, qui domine le parc du haut de ses 65 m. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2|33
La grande nouveauté, c'est la structuration du zoo en cinq régions géographiques distinctes, appelées biozones. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
3|33
La visite débute par la Patagonie, haut lieu de conservation des mammifères marins. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
4|33
Les manchots de Humboldt y évoluent dans un bassin creusé dans un amphithéâtre de faux rochers. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
5|33
Le public peut ainsi observer la colonie plonger dans un bassin subaquatique ou assister à un nourrissage par un soigneur. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
6|33
Le voyage se poursuit dans la plus grande biozone du parc consacrée, sur plus de 45 000 m2, au Sahel et au Soudan. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
7|33
Comme dans son environnement naturel, la savane, Néro, le lion âgé de 14 ans, règne en maître en attendant ses trois femelles qui le rejoindront un peu plus tard. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
8|33
Situés juste en face, deux oryx algazelles ne semblent pas perturbés par la présence de ce prédateur. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
9|33
Ces mammifères ont quasiment disparu à l'état sauvage même si des projets de réintroduction sont en cours dans des réserves nord africaines. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
10|33
Plus loin, un grand espace semble désert... Et pour cause : celles que l'on surnomme "les divas du zoo" ont décidé de rester dans leur coursive. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
11|33
Adeline et ses 15 congénères ont décidé de bouder les visiteurs. Il faut dire que cela fait trois ans qu'elles n'ont eu que les ouvriers du pharaonique chantier à observer. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
12|33
A leurs côtés, et destinés à cohabiter ensemble, des autruches et des grands koudous. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
13|33
Côté félins, la biozone Sahel-Soudan compte parmi ses pensionnaires Aramis le jaguar, que nous n'avons pas eu l'occasion de voir. Arrivés il y a peu, certains animaux ne sont pas encore acclimatés à leur nouvel environnement et sont très difficiles à apercevoir. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
14|33
Au pied du grand rocher, une colonie de babouins de Guinée semble, elle, parfaitement intégrée. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
15|33
On ne se lasse pas d'observer depuis les trois grands écrans vitrés les jeux et l'organisation sociale de cette quarantaine de singes. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
16|33
Sur un ponton de bois posé au-dessus d'un plan d'eau, le visiteur traverse ensuite une grande volière où évoluent une vingtaine d'espèces d'oiseaux. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
17|33
Parmi elles, un groupe de flamants roses en liberté. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
18|33
Et des dizaines d'autres oiseaux comme la cigogne d'Abdim. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
19|33
Ou encore ces avocettes élégantes vraiment peu farouches. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
20|33
De l'autre côté du grand rocher, dans la biosphère Europe, se trouve toujours l'historique volière aux rapaces. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
21|33
Interdite au public, elle abrite derrière des grillages des rapaces menacés d'extinction comme le vautour moine. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
22|33
A côté, une meute de loups ibériques batifole dans un double enclos. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
23|33
La visite se poursuit sous la bulle de verre de la grande serre, simulant le climat tropical que l'on trouve en Guyane et à Madagascar. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
24|33
Ici aussi, se trouvent une quinzaine d'espèces d'oiseaux en liberté comme ce couple d'aras macao... ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
25|33
Ou cet agami trompette extrêmement curieux et intrigué par une caméra. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
26|33
D'autres espèces sont en cage au sein de la serre comme les aras hyacinthe, le plus grand des perroquets. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
27|33
Mais les oiseaux ne sont pas les seuls à évoluer au sein de cette grande serre. On y découvre également un lamentin dans son bassin d'eau douce, des reptiles (invisibles le jour de notre visite) ou encore ce couple de lémurs vari à ceinture blanche. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
28|33
Ces lémurs se partageront la vedette avec une autre variété de lémur vari, les roux, que le parc accueille pour la première fois. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
29|33
La visite se poursuit à l'extérieur de la serre avec l'enclos des singes laineux. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
30|33
Au total, les biosphères Guyane et Madagascar accueillent près d'une centaine d'espèces. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
31|33
Parmi elles, des chiens des buissons, originaires de Guyane et classés comme espèce vulnérable dans son habitat naturel en raison de la destruction de ce dernier. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
32|33
Les tapirs et l'enclos des tortues terminent la visite imaginée à travers un parcours long de 4,2 km. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
33|33
Au total, ce sont 1 000 animaux, dont ce mara, que le visiteur aura le loisir d'observer, s'il sait être patient... ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO