Camargue : le ballet des grues cendrées

Publié
Camargue : le ballet des grues cendrées
France 2
Article rédigé par
C.Pain, E.Pépin, A.Didier - France 2
France Télévisions

La Camargue, grâce à ses marais, est devenue un lieu de prédilection pour les grues cendrées, reconnaissables à leur cri si particulier. Elles y passent les deux mois d'hiver. Leur population a d'ailleurs explosé ces dernières années : on en compterait maintenant plus de 20 000. 

On entend d'abord leur cri avant d'apercevoir leur longue silhouette. Près de 8 000 grues cendrées passent l'hiver dans les marais du Vigueirat, en Camargue. C'est leur plus important dortoir en Camargue. Le cri particulier des grues cendrées a donné leur nom à ces oiseaux. La fonction de ce cri est indispensable à leur vie en communauté. Corentin Dépernet, guide naturaliste, explique que ce cri leur permet de rester en contact avec leurs partenaires ou leurs progénitures.  

20 000 grues cendrées en Camargue  

Il y a une vingtaine d'années, on comptait seulement 67 grues cendrées en Camargue. Désormais, elles sont 20 000 à s'y poser à l'automne, plutôt que de continuer leur migration vers le Maghreb. Une augmentation qui s'explique par le réchauffement climatique, mais aussi par le fait que la Camargue est une zone où la nourriture est très importante. Au printemps, les grues cendrées prendront le départ vers la Scandinavie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.