Vidéo d'un chien traîné derrière une mini-moto : la Fondation 30 millions d'amis porte plainte pour "actes de cruauté et de sévices"

La vidéo d'un chien trainé par un homme à mini-moto "a choqué les internautes" a réagi mercredi sur francienfo Reha Hutin, la présidente de la Fondation 30 millions d'amis.

Vidéo diffusée sur le réseau social Snapchat d\'un chien traîné par une mini-moto.
Vidéo diffusée sur le réseau social Snapchat d'un chien traîné par une mini-moto. (CAPTURE D'ÉCRAN)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La Fondation 30 million d'amis a annoncé mercredi 7 février avoir porté plainte pour "actes de cruauté et actes de sévices envers un animal domestique, apprivoisé, ou tenu en captivité". Elle se porte partie civile dans ce dossier après la diffusion sur les réseaux sociaux de la vidéo d'un chien traîné sur plusieurs mètres par un homme à mini-moto. La vidéo s'achève sur l'animal les pattes en sang.

"Ce qui a choqué les internautes, c'est cette volonté manifeste de faire souffrir et cette violence gratuite contre un animal", a expliqué sur franceinfo la présidente de la Fondation 30 millions d'amis, Reha Hutin.

L'organisation, qui a pris en charge le chien blessé, a donné des nouvelles de l'animal jeudi 8 février. "Gucci va mieux" a tweeté la Fondation 30 millions d'amis.

"Une grande perversité"

Un autre organisme de défense des animaux, l'association One Voice a également déposé plainte de son côté. Elle indique sur son compte Twitter avoir "alerté le commissariat de Bobigny", en Seine-Saint-Denis. "Il y a de la part de l'auteur de cet acte l'intention d'infliger des souffrances à un être sensible et vulnérable. Ces faits témoignent d'une grande perversité" a souligné la structure.

Par ailleurs, la police nationale a invité les internautes à ne pas relayer la vidéo. "Vous avez été nombreux à nous signaler une vidéo de maltraitance animale. Nos enquêteurs sont mobilisés", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.