La viande de plus en plus boudée, même pendant les fêtes

Noël et le Nouvel An riment souvent avec convivialité, abondance de cadeaux et victuailles en tous genres. Certains consommateurs, chaque année plus nombreux, décident de se passer de viande.

FRANCE 3

En 1962, le premier restaurant végétarien ouvre ses portes à Paris. À l'époque, consommer de la viande deux fois par jour est une revanche sur les privations de la guerre. Dans les rues de Paris, les bouchers défilent pour vanter leurs produits. Et jusqu'en 1998, les Français mangent de plus en plus de viande, jusqu'à 94 kg par personne. Depuis, la consommation ne cesse de baisser, avec 86,3 kg par Français en 2014.

Scandales, prix et maltraitance

Une méfiance due aux scandales sanitaires qui ont secoué la filière, comme la vache folle ou les lasagnes à la viande de cheval. Mais ce n'est pas le seul facteur qui explique cette baisse d'appétit. La crise économique est passée par là et la cause animale qui fait de plus en plus d'adeptes. Signe des temps, les députés ont voté il y a deux ans un texte qui reconnaît les animaux comme des êtres doués de sensibilité.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Six personnes ont été mises en examen dans le cadre du démantèlement d\'un vaste réseau de travail dissimulé en Bretagne dans l\'agroalimentaire. 
Six personnes ont été mises en examen dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de travail dissimulé en Bretagne dans l'agroalimentaire.  (MAXPPP)