Cet article date de plus d'un an.

Finale de la Coupe de France :  un dispositif de sécurité inédit

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Finale de la Coupe de France : un dispositif de sécurité inédit
Article rédigé par France 3 - A. Bourse
France Télévisions
France 3
Emmanuel Macron est sous pression, alors que la finale Nantes-Toulouse a lieu samedi 29 avril à 21h. Nous retrouvons Anne Bourse, en direct du Stade de France, en Seine-Saint-Denis.

"C’est l’autre match qui va se jouer ce soir, beaucoup plus politique. Le chef de l’État sera bien ici au Stade de France. Il assiste à cette finale tous les ans depuis 2017. Pour lui, pas question de ne pas être là. Façon aussi de montrer, comme il le fait depuis 10 jours, qu’il se déplace partout, qu’il maintient son agenda", explique Anne Bourse, depuis le Stade de France (Seine-Saint-Denis). Le contexte ce samedi soir, "s’annonce très tendu. Le trophée sera remis en tribune pour des raisons de sécurité", indique la journaliste.

"S’éviter l’image négative d’un président hué ou sifflé"

"Reste encore une question non tranchée. Emmanuel Macron ira-t-il sur la pelouse, saluer les joueurs au début de la rencontre, comme c’est la tradition ? Il aura sans doute envie de le faire, mais la décision sera prise à la dernière minute", ajoute Anne Bourse, en duplex du Stade de France. "L’exécutif voudrait s’éviter l’image négative d’un président hué ou sifflé au milieu d’un stade. Il n’empêche, tout le monde sera attentif à toute manifestation de mécontentement venant des tribunes. Le prochain rendez-vous contre la réforme des retraites est en tout cas déjà dans toutes les têtes, que ce soit côté opposant ou côté gouvernement. Il aura lieu lundi 1er mai", conclut la journaliste. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.