Roland-Garros 2022 : des Français vaillants mais battus, Iga Swiatek seule au monde, les favoris au rendez-vous... Le bilan de la première semaine

Entre des exploits et des désillusions, sans oublier des dernières réussies, franceinfo: sport revient sur le début d'une quinzaine agitée porte d'Auteuil.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Gilles Simon, Iga Swiatek et Rafael Nadal ont marqué, chacun à leur façon, la première semaine de Roland-Garros en 2022. (MINE KASAPOGLU, JULIEN DE ROSA ET IBRAHIM EZZAT / AFP)

Voilà une semaine que la balle jaune règne, porte d'Auteuil. Pour ce qui est des surprises, à mi-parcours, dimanche 29 mai, c'est surtout le tableau féminin qui fait parler à Roland-Garros, avec un top 10 décimé. Dans le clan français, malgré quelques éclaircies, la soupe à la grimace de 2021 se répète. Franceinfo: sport vous propose un tour d'horizon de ces sept premiers jours.

Les Bleus encore aux abonnés absents

Lors de la précédente édition, en 2021, le bilan s'était avéré tristement historique pour le clan tricolore, avec aucun représentant en seconde semaine, ni même au troisième tour. L'année 2022 aurait bien pu sonner la révolte, en vain. Si les émotions et les performances ont été au rendez-vous, il n'en reste pas moins que l'histoire se répète : tant chez les femmes que chez les hommes, les Tricolores manqueront les huitièmes de finale.

L'absence de Gaël Monfils, numéro un français chez les hommes, a pesé dans la balance. Seuls deux joueurs ont disputé le troisième tour. Pour son dernier Roland-Garros, Gilles Simon s'est offert une belle sortie. Parmi la nouvelle génération, Hugo Gaston a fait vibrer ses fans avant de décevoir contre le jeune prodige danois Holger Rune.

Chez les femmes, la jeune Diane Parry, Léolia Jeanjean et Alizé Cornet se sont arrêtées au même stade. Pour les deux premières, ce résultat est porteur de belles promesses. Pour la numéro un française, c'est moins l'élimination que sa blessure et les sifflets injustes d'une partie du public qui laissent un goût amer.

Alizé Cornet n'a pas récupéré physiquement de ses deux premiers matchs. Totalement dominée par Qinwen Zheng, la Niçoise est contrainte à l'abandon dans le 2e set.

Les spectateurs peuvent pourtant se dire qu'ils ont vibré grâce aux Tricolores. Parmi les beaux moments, citons la dernière de Jo-Wilfried Tsonga et l'hommage rendu en son honneur sur le court Philippe-Chatrier, la belle histoire de Léolia Jeanjean, la folle victoire de Gilles Simon au premier tour face à Pablo Carreno Busta, ou encore le succès marathon d'Hugo Gaston face à Alex de Minaur au premier tour.

Après son dernier match en carrière à Roland Garros face à Casper Ruud, Jo-Wilfried Tsonga a reçu un hommage touchant sur le court Philippe-Chatrier.

Iga Swiatek, capitaine abandonnée du top 10

Dans le tableau féminin, les têtes série sont tombées aussi vite que les feuilles quand vient l'automne. Après une semaine et trois tours, une seule joueuse du top 10 résiste à Roland-Garros : la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek. En revanche, sa dauphine, la tenante du titre Barbora Krejcikova, a été éliminée au premier tour, tout comme Ons Jabeur, sixième mondiale et citée parmi les favorites, ou encore Garbine Muguruza (10e mondiale), victorieuse à Paris en 2016.

3e tour : le résumé du match I. Swiatek (POL) vs D. Kovinic (MNE)

Maria Sakkari (3e mondiale), Paula Badosa (4e), Anett Kontaveit (5e), Aryna Sabalenka (7e), Karolina Pliskova (8e), et Danielle Collins (9e) ont elles aussi déçu. Dès lors, Swiatek fait plus que jamais figure de favorite pour la victoire finale, elle qui reste sur 31 victoires consécutives cette saison, et qui n'a perdu aucun set depuis le début du tournoi.

Tous les favoris au rendez-vous chez les hommes

Le bilan chez les dames contraste fortement avec celui des hommes. Parmi les 16 premières têtes de série, 12 sont qualifiées pour les huitièmes de finale. Les favoris sont au rendez-vous, à commencer par le tenant du titre, Novak Djokovic. Le numéro un mondial a passé sans broncher les quatre premiers tours sans perdre de set. Avant de jouer leur huitième de finale, le maître des lieux, Rafael Nadal, et le Russe Daniil Medvedev, de plus en plus à l'aise sur la terre battue, ont aussi impressionné.

3e tour : le résumé du match B. Van De Zandschulp - R. Nadal

D'autres sont passés mais ont connu plus de difficultés comme Alexander Zverev, poussé au cinquième set par Sebastian Baez au deuxième tour, et Stefanos Tsitsipas, qui a lutté lors de ses deux premiers tours face à Lorenzo Musetti et Zdenek Kolar. De son côté, le jeune Carlos Alcaraz a bien failli passer à la trappe au deuxième tour contre son compatriote Albert Ramos-Vinolas.

2e tour : le résumé de A. Zverev - S. Baez

Outre le forfait de Matteo Berrettini, dixième mondial, Cameron Norrie (tête de série numéro 10) a quitté les Internationaux de France au troisième tour, battu par Karen Khachanov. Taylor Fritz (n°13) n'a quant à lui pas existé face au qualifié Bernabé Zapata Miralles au deuxième tour. Enfin, le Canadien Denis Shapovalov (14) a été balayé dès son premier match par la révélation Holger Rune, tandis que Pablo Carreno Busta (16) a été victime d'un Gilles Simon en état de grâce.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.