Roland-Garros 2022 : pour le dernier match de sa carrière porte d'Auteuil, le Français Gilles Simon s'arrête au troisième tour, balayé par Marin Cilic

Le Français dit adieu à Roland-Garros. Pour son dernier match porte d'Auteuil, il est tombé en trois sets face à Marin Cilic au 3e tour (6-0, 6-3, 6-2).

Article rédigé par
envoyée spéciale à Roland-Garros - Maylice Lavorel - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gilles Simon lors de son match du 3e tour face à Marin Cilic, à Roland-Garros, le 28 mai 2022. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA via MAXPPP)

Son histoire avec Roland-Garros s’arrête là. Pour son dernier match sur la terre battue parisienne, Gilles Simon a été sèchement battu par Marin Cilic, tête de série n°20 (6-0, 6-3, 6-2), samedi 28 mai. Dépassé et semble-t-il amoindri physiquement, il n'a pas fait le poids face à un adversaire certes pas flamboyant, mais efficace. Ce dernier a rendez-vous avec Daniil Medvedev en huitièmes de finale.

3e tour : Gilles Simon fait appel aux soigneurs dans le 3e set

Deux jours après la 500e victoire de sa carrière, au deuxième tour contre Steve Johnson, Gilles Simon est retombé sur terre et a vécu un match beaucoup plus difficile. Breaké d’entrée, il a passé la première manche à subir les échanges (aucun coup gagnant dans le premier set). En face, Cilic a déroulé pour lui infliger un cinglant 6-0 en 32 petites minutes. 

Pas à la hauteur de Cilic

Alors que les deux hommes étaient jusque-là habitués à des rencontres à rallonge en Grand Chelem (leur trois premières oppositions ont toutes fini en cinq sets), l’affaire a été plus vite expédiée sur l’ocre parisien (1h55 de jeu). La deuxième manche est partie sur un rythme tout aussi infernal pour le Français, avec un nouveau break d’entrée de Cilic. Le premier jeu empoché par le Niçois pour revenir à 2-1 a bien électrisé le public bien garni du court Philippe-Chatrier, mais Cilic a continué d’imposer sa loi et s’est adjugé le deuxième set (6-3).

Limité physiquement (il a demandé un temps mort médical en début de troisième set), Gilles Simon a surtout manqué d’efficacité. Il a remporté son premier jeu de service au bout de sa septième tentative. Le Français a bien tenté d’animer le début de troisième set, mais il a fini par s’incliner sur la première balle de match du Croate (6-2). "Je ne peux pas être à 100% tous les jours, et aujourd'hui, c'était vraiment un jour sans pour moi. J'avais trop de douleurs physiquement", a expliqué le Français en conférence de presse.

Une dernière communion avec le public

Pour son dernier Roland-Garros, Gilles Simon aura fait durer le plaisir le temps de trois rencontres. Lui qui n’avait plus passé le premier tour depuis 2019 s’est offert deux rendez-vous de folie, en pleine communion avec le public, contre Pablo Carreno Busta et Steve Johnson avant de chuter au 3e tour. "J’ai eu la chance de joueur mon meilleur tennis au premier tour [contre Pablo Carreno Busta], un tennis qui n’était plus là depuis un moment", a-t-il déclaré sur le court, à la fin de son match.

Face à Cilic, le public l’a à nouveau poussé, à grands coups d’applaudissements et de “Allez Gillou !”, avant de lui réserver une longue ovation à la fin de la partie. "C’était très fort d’être là, c’était inespéré”, a-t-il ajouté. “Je suis arrivé en pensant que mardi, ce serait terminé, mais j’ai eu la chance de passer ce premier tour, d’en faire un autre, puis un troisième [...] C'était une bonne manière de finir, je suis très heureux." Après Tsonga, un autre "Mousquetaire" du tennis français peut être fier de sa sortie porte d'Auteuil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.